www.smlm.org.org Senatus de Montreal Legion de Marie
 

Manuel


Recherche...

Couverture
Table des matières
Abréviations des Livres de la Bible
Abréviations des Documents du Magistère
Pape Jean-Paul II à la Légion de Marie
Note préliminaire
Profil de Frank Duff

Photographies
Frank Duff
L'autel légionnaire
Vexilla

Chapitres
1. Nom et Origine
2. But
3. Esprit de la Légion
4. Le Service légionnaire
5. Les Traits fondamentaux de la Dévotion légionnaire
6. Les Devoirs des légionnaires envers Marie
7. Le Légionnaire et la Sainte Trinité
8. Le Légionnaire et l'Eucharistie
9. Le Légionnaire et le Corps mystique du Christ
10. L'Apostolat de la Légion
11. Plan de la Légion
12. Les Buts extérieurs de la Légion
13. Conditions d'admission
14. Le Praesidium
15. La Promesse légionnaire
16. Autres Degrés d'affiliation
17. Les Âmes des légionnaires défunts
18. Déroulement de la réunion du praesidium
19. La Réunion et le membre
20. Le Système invariable de la Légion
21. Foyer Mystique de Nazareth
22. Les Prières de la Légion
23. Les Prières invariables
24. Les Patrons de la Légion
25. Tableau de la Légion
26. La Tessera
27. Le Vexillum Légionis
28. Gouvernement de la Légion
29. Fidélité légionnaire
30. Rassemblements
31. Extension et recrutement
32. Objections à prévoir
33. Devoirs Fondamentaux des légionnaires
34. Devoirs des Officiers de praesidia
35. Ressources
36. Praesidia qui nécessitent une mention spéciale
37. Suggestions concernant les travaux
38. Les Patriciens
39. Directions Fondamentales pour l'apostolat légionnaire
40. Allez proclamez l'Évangile à toute la création
41. La plus grande d'entre elles, c'est la Charité

Appendices
Appendice 1: Lettres et Messages des Papes
Appendice 2: Extraits de la Constitution dogmatique sur l'Église, Lumen Gentium, du concile Vatican II
Appendice 3: Extraits du Code de droit canonique sur les obligations et les droits des fidèles laïcs du Christ.
Appendice 4: La Légion Romaine
Appendice 5: Confrérie de Marie, Reine des Coeurs
Appendice 6: La Médaille de l'Immaculée Conception appellée la médaille miraculeuse
Appendice 7: La Confrérie du Très Saint Rosaire
Appendice 8: L'enseignement de la doctrine chrétienne
Appendice 9: Association pionnière du Sacré Coeur pour l'abstinence totale
Appendice 10: Étude de la foi
Appendice 11: Synthèse mariale

La prière de St Bernard

Indexes
Index des Références bibliques
Index des Documents du Magistère
Index des Références Papales
Index d'Auteurs et autres Personnes dignes de mention
Index des sujets

Note des références à Notre Seigneur

Poème de Joseph Mary Plunkett


Video documentaire  

  
 Accueil Spiritualite Praesidium Interaction Liens
Chapitre 25

25

TABLEAU DE LA LÉGION

1. Ce manuel porte une reproduction du Tableau de la Légion. L'original est dû à un jeune et brillant artiste de Dublin qui en a fait don à la Légion. Comme on pouvait s'y attendre d'une oeuvre animée par cet esprit, le tableau est d'une beauté et d'une inspiration exceptionnelles, qu'une reproduction même réduite réussit à mettre en valeur.

2. Le tableau est des plus complets; en fait, il expose d'une façon saisissante le caractère religieux de la Légion.

3. Les prières légionnaires y sont rendues visibles. L'invocation et la prière au Saint-Esprit et le chapelet, qui forment les prières d'ouverture, sont figurés par la Colombe qui couvre Marie de son ombre, la remplissant de lumière et du feu de son amour. Dans ces prières, la Légion honore l'instant vers lequel convergent tous les siècles de l'histoire. Le consentement de Marie à l'Incarnation l'a faite en même temps Mère de Dieu et Mère de la divine Grâce. Ainsi ses enfants légionnaires s'attachent à elle par son chapelet. Ils prennent à coeur ces paroles du pape Pie IX: " Je pourrais conquérir le monde, si j'avais une armée pour dire le chapelet."

Une allusion est faite à la Pentecôte, alors que Marie devint le canal de cette autre effusion de l'Esprit que l'on peut appeler la Confirmation de l'Église. L'Esprit Saint y institua l'Église, à l'aide de signes sensibles, et il la remplit du feu apostolique qui devait renouveler la face de la terre. " Ce fut par sa toute-puissante intercession que l'Église naissante obtint cette effusion prodigieuse de l'Esprit du Divin Rédempteur," (MC 110) Sans elle, ce feu ne pourrait s'allumer dans le coeur des hommes.

4. Le nom de Catena est représenté par la chaîne courant en bordure. Le rôle apostolique de Marie est suggéré par l'antienne: " Marie, qui surgit comme l'aurore, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil, redoutable comme des bataillons" . Sur le front, Marie porte une étoile brillante, pour la désigner comme la véritable Étoile du Matin, inondée dès le premier instant des rayons de la grâce rédemptrice et annonçant l'aurore du salut.

Le Magnificat est rappelé par les paroles du premier verset, toujours présentes à l'esprit de Marie et tracées comme il convient en lettres de feu au-dessus de sa tête. Le Magnificat chante le triomphe de son humilité. Aujourd'hui comme alors, Dieu veut faire dépendre ses conquêtes de l'humble Vierge de Nazareth. Par l'intermédiaire de ceux qui sont unis à elle, il continue de faire de grandes choses pour la gloire de son propre nom.

Le verset et le répons tirés de la fête de l'Immaculée Conception, dévotion principale de la Légion, trouvent leur expression dans l'écrasement du serpent. Les paroles inscrites en bordure, ont la même référence: * " Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t'écrasera la tête" . (Gn 3:15). Le tableau symbolise bien cette guerre éternelle: Marie et le serpent; ses enfants à elle et sa race à lui; la Légion et les puissances du mal, qui reculent en désordre dans la défaite.

La prière de la Catena est celle de Marie, Médiatrice de toutes les grâces, Mère de Dieu et Mère de tous les hommes.

En haut du tableau est le Saint-Esprit, dispensateur de tout bien; en bas, le globe terrestre entouré des bons et des méchants, symbolisant le monde des âmes; entre les deux, Marie pleine de grâce, brûlante de charité, canal universel d'intercession et de distribution. Cependant elle enrichira d'abord ses plus fidèles enfants, ceux qui, à l'exemple de saint Jean, ont reposé leur coeur sur celui de Jésus et l'ont amoureusement acceptée pour leur mère. Cette maternité, officiellement proclamée au milieu des inconcevables douleurs du Calvaire, est suggérée par ces mots inscrits en bordure: + " Femme, voici ton fils ... Voilà ta mère." (Jn 19:26-27)

5. Les prières finales se reflètent dans chaque ligne du tableau. La Légion est représentée comme une armée innombrable, s'avançant en ordre de bataille sous le commandement de leur Reine et portant ses étendards, " le crucifix dans la main droite, le chapelet dans la gauche, les noms sacrés de Jésus et de Marie dans leurs coeurs, la modestie et la mortification de Jésus Christ dans leur conduite." (Saint Louis-Marie de Montfort) Ils prient pour obtenir une foi qui surnaturalisera tous les mobiles et les actions de leur vie, les rendant capables de tout oser et de faire toutes choses pour le Christ-Roi. Cette foi est représentée par la Colonne de Feu qui fond tous les coeurs légionnaires en un seul coeur et les conduit à la victoire, vers la Terre Promise éternelle, tout en lançant au loin, dans sa marche, les flammes vivifiantes du divin amour. La colonne c'est Marie qui a sauvé le monde par sa foi. ++ " Bienheureuse celle qui a cru." (Lc 1:45) et qui maintenant a travers les ténèbres enveloppantes du monde, conduit infailliblement ceux qui l'appellent bienheureuse, jusqu'à ce que descende sur eux l'éternelle splendeur du Seigneur Dieu.

6. Les prières se terminent en soulignant à la fois les labeurs légionnaires et l'appel général de l'éternité, alors que les membres fidèles s'avanceront coude à coude, sans une seule défection, pour recevoir l'incorruptible couronne qui leur est destinée.

En attendant, prions pour ceux qui ont fini leur combat et qui attendent la résurrection glorieuse; ils peuvent avoir besoin des suffrages de leurs compagnons.

" Nous lisons dans l'Ancien Testament que le Seigneur marchait avec son peuple de l'Égypte à la terre promise, 'le jour dans une colonne de nuée et la nuit dans une colonne de feu'. (Ex 13:21) Cette colonne merveilleuse, tantôt de nuée, tantôt de feu, figurait Marie et les offices divers qu'elle remplit sans cesse envers nous." (Saint Alphonse de Liguori)

* Inimicitias ponam inter te et mulierem et semen tuum et semen illius; ipsum conteret caput tuum" (Gn 3:15)

+ " Mulier, ecce filius tuus...Ecce mater tua." (Jn 19:26-27)
++ " Beata quae credidit." (Lc 1:45)

RG Source
    http://www.smlm.org/manuel/CHAP25.html

© 2002-2017 www.smlm.org Tous droits réservés
Dernière mise à jour Montréal
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu