www.smlm.org.org Senatus de Montreal Legion de Marie
 

Manuel


Recherche...

Couverture
Table des matières
Abréviations des Livres de la Bible
Abréviations des Documents du Magistère
Pape Jean-Paul II à la Légion de Marie
Note préliminaire
Profil de Frank Duff

Photographies
Frank Duff
L'autel légionnaire
Vexilla

Chapitres
1. Nom et Origine
2. But
3. Esprit de la Légion
4. Le Service légionnaire
5. Les Traits fondamentaux de la Dévotion légionnaire
6. Les Devoirs des légionnaires envers Marie
7. Le Légionnaire et la Sainte Trinité
8. Le Légionnaire et l'Eucharistie
9. Le Légionnaire et le Corps mystique du Christ
10. L'Apostolat de la Légion
11. Plan de la Légion
12. Les Buts extérieurs de la Légion
13. Conditions d'admission
14. Le Praesidium
15. La Promesse légionnaire
16. Autres Degrés d'affiliation
17. Les Âmes des légionnaires défunts
18. Déroulement de la réunion du praesidium
19. La Réunion et le membre
20. Le Système invariable de la Légion
21. Foyer Mystique de Nazareth
22. Les Prières de la Légion
23. Les Prières invariables
24. Les Patrons de la Légion
25. Tableau de la Légion
26. La Tessera
27. Le Vexillum Légionis
28. Gouvernement de la Légion
29. Fidélité légionnaire
30. Rassemblements
31. Extension et recrutement
32. Objections à prévoir
33. Devoirs Fondamentaux des légionnaires
34. Devoirs des Officiers de praesidia
35. Ressources
36. Praesidia qui nécessitent une mention spéciale
37. Suggestions concernant les travaux
38. Les Patriciens
39. Directions Fondamentales pour l'apostolat légionnaire
40. Allez proclamez l'Évangile à toute la création
41. La plus grande d'entre elles, c'est la Charité

Appendices
Appendice 1: Lettres et Messages des Papes
Appendice 2: Extraits de la Constitution dogmatique sur l'Église, Lumen Gentium, du concile Vatican II
Appendice 3: Extraits du Code de droit canonique sur les obligations et les droits des fidèles laïcs du Christ.
Appendice 4: La Légion Romaine
Appendice 5: Confrérie de Marie, Reine des Coeurs
Appendice 6: La Médaille de l'Immaculée Conception appellée la médaille miraculeuse
Appendice 7: La Confrérie du Très Saint Rosaire
Appendice 8: L'enseignement de la doctrine chrétienne
Appendice 9: Association pionnière du Sacré Coeur pour l'abstinence totale
Appendice 10: Étude de la foi
Appendice 11: Synthèse mariale

La prière de St Bernard

Indexes
Index des Références bibliques
Index des Documents du Magistère
Index des Références Papales
Index d'Auteurs et autres Personnes dignes de mention
Index des sujets

Note des références à Notre Seigneur

Poème de Joseph Mary Plunkett


Video documentaire  

  
 Accueil Spiritualite Praesidium Interaction Liens
Chapitre 29

29

FIDÉLITÉ LÉGIONNAIRE

La fin de toute organisation est d'unifier le multiple. Le principe sur lequel se fonde l'unité doit s'étendre à tous les niveaux: à partir du membre jusqu'aux rangs les plus élevés de l'autorité dans la Légion. Dans la mesure où manque l'unité, le principe de vie disparaîtra.

Dans une organisation où l'on n'entre que de son plein gré, le lien de l'unité est la fidélité: fidélité du membre à son praesidium, du praesidium à sa Curia, et ainsi de suite par les différents degrés ascendants de l'autorité légionnaire jusqu'au Concilium Legionis; et partout, fidélité aux autorités ecclésiastiques. Une fidélité vraie inspirera au légionnaire, au praesidium, et au conseil la crainte de l'esprit d'indépendance. Dans tous les cas douteux, dans toutes les situations difficiles, et chaque fois qu'il s'agit d'entreprendre une oeuvre nouvelle ou un nouveau départ, ils devront recourir à l'autorité compétente pour en obtenir lumière et approbation.

Le fruit de la fidélité est l'obéissance, et la pierre de touche de celle-ci est la promptitude à accepter des situations et des décisions désagréables et ce qui est à remarquer - à les accepter avec joie. Pareille obéissance prompte et cordiale est toujours difficile. Elle violente parfois nos inclinations naturelles au point d'exiger de l'héroïsme, voire même une sorte de martyre. C'est en ces termes que saint Ignace de Loyola en parle. " Ceux" dit-il, " qui par un généreux effort prennent la résolution d'obéir, acquièrent de grands mérites: l'obéissance dans son sacrifice ressemble au martyre." La Légion de Marie attend partout de ses enfants cet esprit d'héroïque et douce soumission envers toutes les autorités légitimes.

La Légion est une armée - l'armée de la Vierge très humble. Elle doit donc faire preuve dans son travail journalier de ce qui caractérise toute armée terrestre -- l'héroïsme et le sacrifice, voire même le sacrifice suprême. À tout moment, on doit aussi pouvoir réclamer des légionnaires des actes de nature très astreignante. On ne leur demandera pas aussi souvent d'offrir leur corps aux blessures et à la mort, comme il arrive aux soldats dans le monde. Cependant on désire qu'ils s'élèvent toujours plus haut dans les choses spirituelles. Qu'ils soient prêts, lorsque l'autorité le demande, à offrir leurs sentiments, leur jugement, leur indépendance, leur fierté, leur volonté, aux blessures de la contradiction et à la mort d'une sincère soumission.

" L'obéissance créant le lien avec l'autorité , la désobéissance est un mal profond" , dit Tennyson, mais la vie même de la Légion n'est pas disjointe uniquement par la désobéissance obstinée. Les officiers qui négligent de prendre part aux réunions ou de se maintenir en contact par la correspondance, en arrivent au même résultat, coupant ainsi leurs praesidia ou leurs conseils du grand courant de la vie légionnaire. Le même profond dommage est fait par les officiers ou les membres, qui assistent aux réunions, mais dont l'attitude alors -- pour quelque raison que ce soit -- est de nature à fomenter la désunion.

" Jésus a obéi à sa Mère. Vous avez lu que tout ce que les Évangélistes nous disent de la vie cachée du Christ à Nazareth est qu'il leur était soumis' et 'qu'il croissait en sagesse et en grâce'. (Lc 2: 51-52) Y a-t-il là quelque chose d'incompatible avec la divinité? Non, certes. Le Verbe s'est fait chair, il s'est abaissé jusqu'à prendre une nature semblable à la nôtre, excepté le péché: il 'n'est pas venu', dit-il, 'pour être servi mais pour servir'. (Mt 20:28) et 'se rendre obéissant jusqu'à la mort" . (Ph 2:8); c'est pourquoi il a voulu obéir à sa Mère. À Nazareth, il a obéi à Marie et à Joseph, les deux créatures privilégiées que Dieu avait placées auprès de lui. Marie participe, dans une certaine mesure, à l'autorité du Père éternel sur l'humanité de son Fils. Jésus pouvait dire de sa Mère ce qu'il disait de son Père des cieux: 'Je fais toujours ce qui lui plait'. (Jn 8:29)" (Marmion: Le Christ, Vie de l'Âme)

RG Source
    http://www.smlm.org/manuel/CHAP29.html

© 2002-2017 www.smlm.org Tous droits réservés
Dernière mise à jour Montréal
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu