www.smlm.org.org Senatus de Montreal Legion de Marie
 

Manuel


Recherche...

Couverture
Table des matières
Abréviations des Livres de la Bible
Abréviations des Documents du Magistère
Pape Jean-Paul II à la Légion de Marie
Note préliminaire
Profil de Frank Duff

Photographies
Frank Duff
L'autel légionnaire
Vexilla

Chapitres
1. Nom et Origine
2. But
3. Esprit de la Légion
4. Le Service légionnaire
5. Les Traits fondamentaux de la Dévotion légionnaire
6. Les Devoirs des légionnaires envers Marie
7. Le Légionnaire et la Sainte Trinité
8. Le Légionnaire et l'Eucharistie
9. Le Légionnaire et le Corps mystique du Christ
10. L'Apostolat de la Légion
11. Plan de la Légion
12. Les Buts extérieurs de la Légion
13. Conditions d'admission
14. Le Praesidium
15. La Promesse légionnaire
16. Autres Degrés d'affiliation
17. Les Âmes des légionnaires défunts
18. Déroulement de la réunion du praesidium
19. La Réunion et le membre
20. Le Système invariable de la Légion
21. Foyer Mystique de Nazareth
22. Les Prières de la Légion
23. Les Prières invariables
24. Les Patrons de la Légion
25. Tableau de la Légion
26. La Tessera
27. Le Vexillum Légionis
28. Gouvernement de la Légion
29. Fidélité légionnaire
30. Rassemblements
31. Extension et recrutement
32. Objections à prévoir
33. Devoirs Fondamentaux des légionnaires
34. Devoirs des Officiers de praesidia
35. Ressources
36. Praesidia qui nécessitent une mention spéciale
37. Suggestions concernant les travaux
38. Les Patriciens
39. Directions Fondamentales pour l'apostolat légionnaire
40. Allez proclamez l'Évangile à toute la création
41. La plus grande d'entre elles, c'est la Charité

Appendices
Appendice 1: Lettres et Messages des Papes
Appendice 2: Extraits de la Constitution dogmatique sur l'Église, Lumen Gentium, du concile Vatican II
Appendice 3: Extraits du Code de droit canonique sur les obligations et les droits des fidèles laïcs du Christ.
Appendice 4: La Légion Romaine
Appendice 5: Confrérie de Marie, Reine des Coeurs
Appendice 6: La Médaille de l'Immaculée Conception appellée la médaille miraculeuse
Appendice 7: La Confrérie du Très Saint Rosaire
Appendice 8: L'enseignement de la doctrine chrétienne
Appendice 9: Association pionnière du Sacré Coeur pour l'abstinence totale
Appendice 10: Étude de la foi
Appendice 11: Synthèse mariale

La prière de St Bernard

Indexes
Index des Références bibliques
Index des Documents du Magistère
Index des Références Papales
Index d'Auteurs et autres Personnes dignes de mention
Index des sujets

Note des références à Notre Seigneur

Poème de Joseph Mary Plunkett


Video documentaire  

  
 Accueil Spiritualite Praesidium Interaction Liens
Chapitre 34

34

DEVOIRS DES OFFICIERS DE PRAESIDIA

1. LE DIRECTEUR SPIRITUEL

Comme la Légion juge de son succès entièrement d'après le développement des qualités surnaturelles de ses membres et leurs efforts pour les mettre en oeuvre dans l'apostolat, il s'ensuit que c'est sur le Directeur spirituel, que repose en grande partie le devoir d'inspirer ces qualités aux légionnaires, c'est lui qui est l'agent principal du praesidium. Il assistera aux réunions et, de concert avec le Président et les autres officiers, il veillera à ce que les règlements soient observés et la méthode légionnaire respectée, à la fois selon l'esprit et selon la lettre. Il se gardera de tout abus et soutiendra toute autorité légitime légionnaire.

Si son praesidium est digne de ce nom, il y a à l'intérieur de celui-ci le zèle spécial et les possibilités de chances de succès dans sa paroisse. Cependant, le praesidium dépend de lui pour son travail, qui devrait en valoir la pleine et nécessiter des efforts. Il compte sur lui pour le stimuler, parce que les résistances intérieures et les obstacles extérieures doivent être vaincus. Il lui revient d'être le principe animateur de sa spiritualité. En fait, tellement de choses dépendent de lui que le pape Pie XI l'exprime ainsi: " Mon sort est entre tes mains" . " Quelle tristesse, si même dans un seul cas, ce sentiment de confiance était mal placé; si même un petit groupe, désireux de servir de son mieux Dieu et Marie et les âmes, était laissé à l'abandon, vraiment un troupeau sans son pasteur! Que dirait le Pasteur suprême d'un tel berger, sur qui il avait compté pour être " l'âme de l'association, l'inspiration de toutes les bonnes initiatives, la source du zèle? (Pape Pie XI)

Le Directeur spirituel regardera son praesidium comme un maître de novices regarde ceux qui lui sont confiés, et il cherchera sans cesse à développer leurs vues spirituelles et à faire jaillir en eux les actes et les qualités propres au légionnaire de Marie. On pourra constater que ces qualités spirituelles s'élèveront aux sommets auxquels elles sont appelées, de sorte que le Directeur spirituel ne doit pas craindre de faire appel à une vertu suprême ou de proposer à ses membres des travaux dont l'accomplissement exige de l'héroïsme. Même l'impossible doit se rendre à la grâce, et la grâce est là pour qui la demande. Qu'il insiste néanmoins sur une fidélité constante dans l'accomplissement des plus petits détails de leurs devoirs, car c'est la base essentielle des grandes réalisations. Bien que le caractère puisse se manifester dans les grandes occasions, c'est dans les petites occasions qu'il se forme.

Il veillera à ce que ses membres n'abordent pas leur travail dans un esprit égoïste, assurant ainsi qu'ils n'en reviendront ni enivrés de leur succès, ni abattus par l'apparence d'un échec, mais prêts plutôt au premier signe à reprendre mille fois la tâche la plus désagréable ou la plus décourageante.

Il veillera à ce qu'à l'exécution de leurs activités intrépides et consciencieuses, ils joignent la prière et les actes de renoncement pour leur réussite, et il leur enseignera que c'est au moment où tous les moyens ordinaires ont échoué, où tout semble humainement sans espoir, qu'ils peuvent se tourner avec confiance vers la Reine de la Légion, leur Mère, avec la certitude qu'elle leur accordera la victoire.

Essentiellement ce sera le devoir du Directeur spirituel d'infuser à tous les membres un amour éclairé et très intense envers la Mère de Dieu, et en particulier pour ceux de ses privilèges que la Légion honore d'une façon spéciale.

Ainsi, en ajustant patiemment pierre sur pierre, il peut espérer ériger en chaque membre une forteresse de l'esprit que rien ne pourra désagréger.

En tant que membre du praesidium, le Directeur spirituel prendra part à la gestion des affaires du groupe ainsi qu'à ses différents débats et entreprises, et il sera " selon les besoins, maître, conseiller et guide" . (Pape saint Pie X) Il devra cependant avoir soin de ne pas assumer également les devoirs du Président. S'il y avait une tendance de ce côté, ce ne serait pas pour le bien du praesidium. Si, avec le prestige du sacerdoce et sa connaissance beaucoup plus étendue de la vie, il s'avisait de s'emparer des affaires et de les diriger, l'effet sur la réunion serait accablant. L'examen de chaque cas prendrait la tournure d'un dialogue entre lui et le légionnaire intéressé dans lequel le Président et l'ensemble des membres ne prendraient aucune part, demeurant muets, dans la crainte que leur intervention ne semble être un effort pour s'opposer au jugement du Directeur spirituel. Avec l'interruption de la discussion libre et générale des cas, la réunion perdra en même temps son élément le plus attrayant, sa principale force éducatrice, et sa plus grande source de santé. Un tel praesidium ne fera aucun travail en l'absence du Directeur spirituel et peut s'effondrer s'il vient à partir.

" Il prendra - comme tous les membres sont obligés de le faire - le plus vif intérêt à tout ce qui se dit à la réunion. Mais il s'abstiendra de saisir l'occasion de chaque mot pour introduire ses vues personnelles. Naturellement il interviendra lorsque ses conseils ou ses connaissances sont vraiment requis. Cependant il devrait le faire avec pondération, sans éclipser le Président, sans submerger la réunion; suffisamment toutefois, pour donner aux membres du praesidium un modèle de la mesure et de la manière en lesquelles chacun doit s'intéresser aux cas qui ne sont pas les leurs." (Mgr Helmsing)

Quand un praesidium entreprendra quelque étude, le Directeur spirituel surveillera le choix des livres à lire. Il exercera une censure vigilante sur ce travail et il ne permettra pas que soient proposées aux membres des doctrines qui ne soient en plein accord avec les principes authentiques de l'Église.

Aussitôt après la récitation de la Catena, le Directeur spirituel devrait donner une causerie brève, de préférence sous la forme d'un commentaire sur le manuel (voir section 11, l'Allocutio, chapitre 18, sur Ordre de la réunion du praesidium) En cas d'absence, ce devoir incombe au Président.

Immédiatement après les prières de clôture de la réunion, il donne sa bénédiction aux membres.

" Le Christ a vraiment établi un Sacerdoce, qui devrait non seulement le représenter et le remplacer, mais qui devrait être Lui-même en un certain sens - c'est-à-dire, qu'il devrait exercer des pouvoirs divins par l'entremise de ce sacerdoce. Par conséquent, l'affection et le respect envers le prêtre est un hommage direct au Sacerdoce éternel, auquel participe le ministre humain." (Benson: L'Amitié du Christ)

" Le prêtre doit être cet intendant qui, à toute heure du jour, de l'aube au crépuscule, sort sur les places publiques pour appeler les ouvriers à la vigne du Seigneur. Sans cet appel, il est fort à craindre que la plupart resteront là 'tout le jour sans travailler'. (Mt 20:6)" (Civardi)

2. LE PRÉSIDENT

1. Un des devoirs principaux du Président sera d'assister aux réunions de la Curia dont dépend son praesidium, et ainsi et par d'autres moyens maintenir le praesidium fermement uni au corps entier de la Légion.

2. Aux réunions du praesidium, c'est lui qui préside et dirige les affaires. Il répartira le travail et recevra des membres le compte rendu de leurs travaux. Il se rappellera qu'il est là comme mandataire de la Légion pour les fidèles chargé par elle d'appliquer tous les points du règlement. Il serait infidèle envers elle s'il manquait à cette mission. Les armées de ce monde le taxeraient de trahison et lui feraient subir les peines les plus rigoureuses.

3. C'est à lui principalement qu'incombe la responsabilité de voir à ce que la salle de réunion soit prête, (c'est-à-dire éclairée, chauffée, pourvue de sièges, etc.) pour que la réunion commence à l'heure.

4. Il commencera la réunion ponctuellement à l'heure fixée, l'interrompra au moment désigné pour la récitation de la Catena et la terminera à l'heure prescrite. À ce propos, on suggère que le Président garde une montre devant lui sur la table.

5. En l'absence du Directeur spirituel, il donnera l'Allocutio ou désignera quelqu'un pour la donner.

6. Il instruira les autres officiers de leurs devoirs et les contrôlera dans l'accomplissement de leurs fonctions.

7. Il sera toujours vigilant pour découvrir les membres de mérite spécial, qu'il peut recommander à la Curia pour remplir les places d'officiers vacantes dans son praesidium ou ailleurs. Étant donné que le bon fonctionnement d'un praesidium dépend de l'excellence de ses officiers, ce devrait être la gloire du Président de former de dignes officiers pour assurer l'avenir de la Légion.

8. Il présentera à ses co-légionnaires un haut niveau de spiritualité et de zèle, mais non pas de manière à prendre sur lui-même le travail que ses membres devraient exécuter. Si le Président agissait ainsi, il pourrait certainement montrer du zèle, mais il ne donnerait pas l'exemple; car il empêcherait les membres, à qui l'exemple est adressé, de suivre sa direction.

9. Il se rappellera que les comptes rendus lus à mi-voix ou indistinctement sont l'ennemi de la réunion. Il doit lui-même parler d'un ton de voix qui porte partout dans la salle. S'il n'est pas exigeant sur ce point, les membres donneront des comptes rendus qu'on devra faire effort pour entendre, et aussitôt la réunion se mettra à languir.

10.Il devra veiller à ce que chaque membre fasse un compte rendu complet, par des questions opportunes, il viendra en aide aux membres inexpérimentés ou timides et d'autre part il contiendra dans de justes limites les rapports, qui même excellents en eux-mêmes, menaceraient d'absorber une trop grande partie du temps disponible.

11. Tout en dirigeant convenablement la réunion, le Président doit parler le moins possible. Cela signifie qu'il doit garder le juste milieu entre deux extrêmes. L'un de ces extrêmes consiste à s'abstenir de toute intervention, que ce soit pour stimuler ou pour modérer, de telle sorte que la réunion est ainsi presque abandonnée à elle-même. Il s'ensuit que certains membres se contentent de présenter des comptes-rendus monosyllabiques; tandis que d'autres ne s'arrêteront pas. Par ce " trop" et ce " trop peu" qui se neutralisent, un praesidium peut donner l'impression d'accomplir sa tâche en temps voulu. Cependant, inutile de le dire, une telle suite d'inexactitudes ne feront jamais une exactitude, pas plus qu'un désordre caché ne constitue un ordre parfait.

L'autre extrême est de trop parler. Certains Présidents parlent fébrilement et sans arrêt, de ce fait (a) ils s'approprient le temps qui appartient aux autres membres, et (b) ils altèrent l'idée du praesidium qui, en principe, n'est pas un système de conférences, mais un échange de vues sur " l'oeuvre du Père" , (Lc 2:49) (c) bien plus, si le Président parle avec excès, il endort les autres membres et les plonge dans un tel état de passivité qu'ils ne veulent pas ouvrir la bouche.

Ces deux extrêmes constituent des méthodes complètement défectueuses pour la formation des membres.

12. Il cultivera dans le praesidium l'esprit de fraternité, sachant bien que s'il disparaît, tout disparaît. Il le sauvegardera lui-même en témoignant la plus profonde affection à tous les membres sans exception, et d'une façon générale en donnant l'exemple d'une grande humilité. Il recevra ces paroles de Notre Seigneur: " Celui qui voudra être le premier d'entre vous, sera votre esclave." (Mt 20:27)

13. Il encouragera les membres à exprimer leurs points de vue et à offrir leur concours dans des travaux dont ils ne sont pas chargés, développant ainsi en eux-mêmes un vif intérêt pour tous les travaux du praesidium.

14. Il s'assurera que chaque légionnaire accomplit son travail:-

(a) selon l'esprit de la Légion;

(b) selon la bonne méthode;

(c) de manière à réaliser tout le bien que la Légion désirerait récolter dans chaque cas;

(d) en retournant de temps à autre à des tâches d'autrefois;

(e) en se rappelant que l'esprit d'initiative se maintient vivant dans les membres, en défrichant régulièrement de nouvelles terres.

15. Il s'efforcera de tirer des membres la mesure d'efforts et d'abnégation dont ils sont capables. Assigner à un légionnaire très capable une tâche dérisoire, c'est faire une grande injustice à celui-ci dont l'éternité est en train de prendre forme. Il n'est personne qui ne prenne les choses à son aise, s'il y est encouragé. Le Président doit donc stimuler chaque membre, parce que Dieu désire de chacune de ses créatures le maximum de ce qu'il peut faire.

16. Les défauts du praesidium sont généralement ceux du Président. Si celui-ci accepte des irrégularités, elles se renouvelleront et s'aggraveront.

17. Comme le Président dirige la réunion une cinquantaine de fois par an et qu'il n'est qu'un être humain, il est inévitable qu'un jour ou l'autre il se trouve mal disposé. S'il en est ainsi, qu'il s'efforce de n'en rien laisser paraître car rien n'est plus contagieux que la mauvaise humeur. Venant d'une seule personne, spécialement de quelqu'un qui détient l'autorité, elle peut contaminer toutes les autres.

18. Quand un Président sent que son praesidium glisse vers la négligence ou la perte de son esprit propre, il devrait consulter confidentiellement les Officiers de la Curia afin de trouver la meilleure ligne de conduite à suivre; si ceux-ci jugent que la résiliation de sa charge serait opportune, il acceptera humblement cette décision, assuré que sa démission lui vaudra d'abondantes bénédictions.

19. Comme tout autre officier et tout membre, le Président devra s'acquitter de ses obligations de membre, en accomplissant le travail ordinaire du praesidium. Il semblerait superflu de formuler ce point de règlement quand il s'agit d'un Président, cependant l'expérience prouve le contraire.

20. Enfin, il ne doit jamais manquer de ces qualités qui, selon une grande autorité en matière d'apostolat laïc (le cardinal Pizzardo) doivent caractériser d'une manière très spéciale tous les chefs de ce mouvement: la vertu de docilité envers l'autorité ecclésiastique, l'esprit d'abnégation, de charité et de bonne entente avec les autres organisations et avec les personnes qui font partie de ces organisations.

" Aussitôt que je pénétrai dans le sanctuaire des âmes, je jugeai du premier coup d'oeil que la tâche dépassait mes forces; et me plaçant bien vite dans les bras du Bon Dieu, j'imitai les petits bébés, qui, sous l'empire de quelque frayeur, cachent leur tête blonde sur l'épaule de leur père, et je dis: 'Seigneur, vous le voyez, je suis trop petite pour nourrir vos enfants; si vous voulez leur donner par moi ce qui convient à chacune, remplissez ma petite main; et, sans quitter vos bras, sans même détourner la tête, je distribuerai vos trésors à l'âme qui viendra me demander sa nourriture. Lorsqu'elle la trouvera de son goût, je saurai que ce n'est pas à moi, mais à vous qu'elle le doit; au contraire, si elle se plaint et trouve amer ce que je lui présente, ma paix ne sera pas troublée, je tâcherai de le persuader que cette nourriture vient de vous, et me garderai bien d'en chercher une autre pour elle'." (Sainte Thérèse de Lisieux)

3. LE VICE-PRÉSIDENT

1. Il sera du devoir du Vice-Président d'assister aux réunions de la Curia.

2. Il présidera la réunion du praesidium en l'absence du Président. Il est bien entendu cependant que son poste ne lui donne aucun droit de succession à la présidence devenue vacante.

L'avis suivant, adapté du Manuel de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, s'applique également au Vice-Président d'un praesidium. " Quand le Président est absent, surtout pour quelque temps, il devrait être entendu que le Vice-Président a tous ses pouvoirs et qu'il le remplace entièrement. Une association ne devrait jamais s'immobiliser, faute d'un membre, et c'est ce qui arriverait si on n'osait rien faire en l'absence du Président. C'est par conséquent non seulement son doit, mais un consciencieux devoir pour le Vice-Président de remplacer entièrement le Président quand il est absent, de sorte que, lorsque ce dernier reviendra il ne trouve pas que tout a langui à cause de son absence" .

3. Le Vice-Président aidera généralement le Président dans l'administration du praesidium et la conduite des affaires. On s'imagine trop souvent que cette obligation ne commence qu'en l'absence du Président. C'est là une erreur qui se révélera désastreuse à la fois pour le Vice-Président et le praesidium. En fait, le Vice-Président devrait collaborer étroitement avec l'action du Président. Les deux devraient être relativement au praesidium comme le père et la mère le sont dans la maison, ou comme le Commandant-en-Chef et son Chef d'état-major dans l'armée. Le rôle du Vice-Président est de compléter celui du Président. Il est censé être un officier actif, non un officier de réserve, ou passif. Pendant les réunions, il lui revient spécialement d'avoir l'oeil sur les innombrables détails qui peuvent échapper au Président, mais qui n'en sont pas moins nécessaires à la bonne marche du praesidium.

4. C'est à lui qu'incombe en particulier le devoir de s'occuper des membres. À l'occasion de leur première assistance à la réunion, il doit faire la connaissance des nouveaux venus, leur faire bon accueil au praesidium; les présenter aux autres membres avant ou après la réunion; il doit veiller à ce qu'on leur assigne du travail, à ce qu'on les instruise de leurs obligations de membres, (y compris la récitation quotidienne de la Catena) et les renseigner sur l'existence de membre du degré prétorien et des détails le concernant.

5. Pendant la réunion, il marquera la liste des présences.

6. Il tiendra les différents registres des membres actifs, des prétoriens, adjutoriens et auxiliaires, en séparant dans chaque catégorie les membres permanents de ceux qui sont en cours de probation. Il veillera à ce que les membres auxiliaires soient visités à la fin de leur période de probation, et s'ils sont trouvés fidèles à leurs obligations, que leurs noms soient inscrits dans les registres permanents.

7. Il avertira les membres actifs lorsque leur probation touchera à sa fin, et il prendra toutes les dispositions nécessaires pour qu'ils fassent la Promesse.

8. Il notera le fait qu'un membre s'absente des réunions; et alors par écrit ou autrement, il s'efforcera d'empêcher un éloignement définitif de ce membre.

Il est évident qu'entre les membres dont la constance n'est jamais mise en cause et ceux qui ne tardent pas à se retirer faute d'aptitude, il doit exister toute une catégorie intermédiaire, dont la persévérance dépend de circonstances extérieures ou accidentelles; ces personnes pourraient persévérer comme membres, grâce à l'attention spéciale d'un bienveillant officier. Il faut se rappeler aussi que la conservation d'un membre est plus importante pour la Légion que l'acquisition d'une recrue. S'il accomplit fidèlement son travail, cet officier sera ainsi la cause d'une multitude de bonnes actions, et de victoires spirituelles, il conduira rapidement à la formation de nouveaux praesidia, ce qui sera en soi un apostolat d'un genre bien spécial.

9. Il veillera à ce qu'on ne néglige point l'obligation de prier pour les membres défunts. Ce devoir est défini ailleurs dans une section spéciale.

10. Il visitera les membres malades ou s'assurera qu'ils sont visités par d'autres légionnaires.

11. Il dirigera les autres membres dans leurs efforts pour recruter des membres auxiliaires - surtout des adjutoriens - et pour rester ensuite en contact avec eux.

" Les novices témoignaient à sainte Thérèse leur surprise de la voir deviner leurs plus intimes pensées. 'Voici mon secret', leur disait-elle, 'je ne vous fais jamais d'observations sans invoquer la Sainte Vierge. Je lui demande de m'inspirer ce qui doit vous faire le plus de bien; et moi-même je suis souvent étonnée des choses que je vous enseigne. Je sens simplement, en vous le disant, que je ne me trompe pas et que Jésus vous parle par ma bouche'." (Sainte Thérèse de Lisieux)

4. LE SECRÉTAIRE

1. Le Secrétaire assistera aux réunions de la Curia.

2. Au Secrétaire incombe la responsabilité de rédiger et de conserver les procès-verbaux du praesidium. Il doit se donner de la peine dans la préparation des procès-verbaux, qui devraient être lus distinctement. Ces procès-verbaux jouent un rôle très important à la fois, quant à la manière de les lire et quant à leur contenu.

Les procès verbaux bien lus, ni trop longs, ni trop courts, ayant évidemment occasionné un travail considérable au Secrétaire, établissent un bon climat pour le reste de la réunion, et vont contribuer dans une large mesure à son efficacité.

3. S'il veut obtenir de bons résultats, le Secrétaire doit soigner les détails. C'est un fait, dépendant de la structure de l'esprit humain, que même un bon secrétaire rédigeant au crayon ou avec une plume défectueuse, sur du papier de qualité inférieure, ne produira pas ordinairement un procès-verbal de qualité. Par conséquent, les procès-verbaux devraient être écrits à l'encre ou dactylographiés, et dans un registre convenable.

4. Le Secrétaire ne satisfait pas à ses obligations de travail au sein du praesidium par le seul accomplissement de ses devoirs de secrétariat.

5. Il fournira sans délai les renseignements et les rapports que peut réclamer la Curia, et il sera en général chargé de la correspondance du praesidium. Il veillera aussi à ce que celui-ci soit toujours pourvu des fournitures de bureau en quantité suffisante.

6. Certaines parties des attributions du Secrétaire peuvent cependant être déléguées par le Président à d'autres membres du praesidium.

" L'Évangile dit: 'Marie gardait fidèlement toutes ces choses dans son coeur'. (Lc 2:51) Pourquoi pas également sur le parchemin? s'est demandé Botticelli. Et sans plus approfondir l'exégèse de ce passage, voici comment il a peint le plus parfait des hymnes de ravissement et de reconnaissance: Un ange présente l'encrier dans sa main droite, tandis que de la gauche il soutient le manuscrit sur lequel la Bienheureuse Vierge vient de transcrire le Magnificat en lettres gothiques enluminées; son Bambino joufflu prend des airs de prophète et sa main minuscule semble guider les doigts de sa Mère, ces doigts nerveux, sensibles, presque méditatifs, que le maître florentin associe toujours étroitement à l'expression de son idée de la Vierge. L'encrier a également une signification ici. Bien qu'il ne soit pas d'or ni incrusté de pierres précieuses, comme la couronne soutenue par les anges, il symbolise cependant lui aussi la destinée triomphale de la Reine du Ciel et de la Terre. Il annonce tout ce que, jusqu'à la fin des temps, les hommes écriront pour confirmer ce que l'humble servante du Seigneur a prédit concernant sa glorification." (Vloberg)

5. LE TRÉSORIER

1. Le Trésorier assistera aux réunions de la Curia.

2. Il sera responsable des paiements à faire par le praesidium, encaissera les recettes de ce dernier, et en tiendra un compte exact et ordonné.

3. Il veillera à ce que l'on fasse la quête secrète à chaque réunion.

4. Il ne fera aucun versement sans l'autorisation du praesidium et placera les fonds en caisse au crédit de ce dernier, conformément aux directives reçues.

5. Il tiendra compte de la recommandation concernant l'accumulation des ressources contenue au chapitre 35 sur les Ressources, et de temps en temps, il appellera l'attention du praesidium sur le sujet.

" Marie est la Cellérière de toute la Trinité, car elle verse et donne le vin de l'Esprit Saint à qui elle veut, et dans la mesure où elle veut." (Saint Albert le Grand)

" Marie est la Trésorière dont le trésor est Jésus Christ. C'est lui-même qu'elle possède, lui-même qu'elle donne." (Saint Pierre- Julien Eymard)

RG Source
    http://www.smlm.org/manuel/CHAP34.html

© 2002-2017 www.smlm.org Tous droits réservés
Dernière mise à jour Montréal
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu